Mon premier portrait de chien
Mon premier portrait de chien venait de m'être commandé lors de ma première exposition d'aquarelle par Véronique. Comme elle avait parlé de croquer son chien, "Monsieur Macho", en me confiant quelques photos, je lui ai présenté d'abord ces 3 croquis à l'encre, légèrement aquarellés sur la même feuille.
Un peu de patience ! Je vous montre les croquis ... puis, mon premier portrait de chien avec tous les détails, quelques lignes plus bas.

Digressions sur ces premières esquisses
"Monsieur Macho" en ce temps là, avait un ami : "Monsieur le chat". Ayant été élevés ensemble, il n'était pas question de s'entendre comme "chien et chat". Véronique voulait que tout le monde s'aime. Le chien avec le chat et le chat avec les perruches élevées en liberté dans la cuisine.
"Ce que femme veut, Dieu veut !" ... Alors "Monsieur Macho" et "Monsieur le chat" jouaient beaucoup ensemble.

A gauche, ils se content des histoires en se tenant la patte... au milieu, ils font la sieste ensemble sur le banc du jardin ... et à droite, ils jouent à chat.
Mais là, "Monsieur le chat" a perdu et crie "pouce". C'est vrai que dans leurs petites règles, il était interdit de jouer à "chat perché" pour ne pas désavantager "Monsieur Macho".

Pssstt !!
Véronique, si jamais tu lis ces pages, tu devrais encadrer ces croquis et les accrocher dans les "ouah ouah" à Ré.

"Avouez que ces petites aquarelles ont du charme
, n'est ce pas ? "....
( vieil adage : dites toujours du bien de vous, cela se répètera et on oubliera quelle en était la source ! )
"...ces petites aquarelles ont du charme", mais ce n'est pas exactement ce que souhaitait Véronique. Elle espérait son chien en majesté, peint avec le même souci du détail que mes oiseaux.
Découvrez
l'oeuvre qui m'ouvrit les sentiers de la gloire. ...

Un peu d'emphase, un rien d'autosatisfaction, j'en fais beaucoup, ....mais en fait on jamais assez ?


C'était mon premier reportage photo professionnel en vue de réaliser un portrait de chien. J'ai commencé par gâcher beaucoup de pellicules parce que Macho, ce jack russell terrier, n'ayant que 18 mois, courait partout, sans jamais s'arrêter. Avec le recul que j'ai aujourd'hui, je peux vous indiquer le défaut de ce premier portrait. Je me reproche de ne pas avoir pas réussi à cadrer totalement le chien. Il lui manque le bout d'une patte. Avec le métier que j'ai maintenant, je pourrais inventer ce qui n'existait pas alors sur la photo. Voilà une des erreurs de cadrage à éviter. Après avoir lu ces quelques pages, prenez le temps de lire mes conseils en prises de vues photographiques, cela pourra vous faire bon usage. (voir le lien au sommaire)
Pour finir, Véronique a immobilisé son chien turbulent en le tenant par la queue.
Saviez vous que la queue d'un jack russell est coupée de façon à tenir parfaitement dans la main, afin de pouvoir l'attraper et le sortir d'un terrier de renard.
Le révérend Jack Russell qui a créé cette race de terrier était un grand chasseur de renards.


Passez votre "souris" sur le portait pour voir les détails de la tête du chien. Vous pourrez constater que ce portrait de chien à l'aquarelle, de 30 x 40 cm est peint poil à poil, ombre de poil par ombre de poil.


Véronique, ma première cliente, était ravie du portrait de son chien... et comme elle ne fait jamais les choses à moitié, elle a organisé plusieurs grands dîners où n'étaient invités que des propriétaires de jack jussell terrier, tous cavaliers et souvent veneurs. Avec une telle fan, j'étais lancé dans le Monde, ou pour le moins dans le monde très aristocratique des propriétaires de jacks. Il était raisonnable de penser que, très vite, chacun allait me commander un portrait.
L'année suivante, mon premier portrait de chien, ce portrait de "Monsieur Macho" faisait la couverture de mon carton d'invitation à l'occasion du Country-show. Invitation envoyée à quelques amis, bien sur, mais surtout à une bonne centaine de propriétaires de Jack Russell terriers. Ce n'est donc pas vraiment tout à fait un hasard, si les commandes de portrait, concernant cette race de chien, se soient tant multipliées. Et ce d'autant plus, que le portrait de "Monsieur Macho" a eu les honneurs de la presse magazine en France, en Belgique et en Italie.
Véronique, quant à elle, est devenue une amie très proche de toute la famille et son chien, "Macho" continue encore aujourd'hui à se promener presque chaque semaine en forêt avec mon labrador, que je vous présente un peu plus loin.
Le portrait de chien suivant," l'impériale", m'a été commandé à la suite de l'un de ces dîners très "ouah-ouah !".*



venez voir l'un de mes portraits de chien préférés
... "l'Impériale"

> > > > Suivez le guide >>>>

OUAH-OUAH

Ouah-ouah ! est l'onomatopée qui désigne l'aboiement du chien en Français. Par extension, c'est aussi ainsi que les enfants désignent un chien.
Par contre les "ouah-ouah" quand ils désignent les toilettes de la maison, viennent de "water-closets" et devraient s'écrire wa-wa
Quant aux diners très "ouah-ouah"... très chics ... Hum! Professeur Cyrillus cale.. si vous avez une idée écrivez la moi.

Je me suis interessé à cet onomatopée "ouah-ouah" et j'ai demandé dans un forum international d'artistes, comment les chiens aboyaient dans les Bandes Dessinées de leur pays respectifs. voici quelques unes de leurs réponses.

Ouah Ouah à travers le monde de la BD
USA dans les bandes dessinées américaines, les chiens font "woof!" ou "arf!" certains font "bark!" :-) ce qui veut dire aboie

Mike
Japan dans les bandes dessinées japonaises, les chiens disent "Wan Wan!"........ et les coqs "Kokeko-ko!" ;-)

Rieko
Brésil dans les bandes dessinées brésiliennes, les chiens font "au, au, au" avec l'accent portugais
et les enfants apprenant à parler désignent les chiens comme des "auau"
Nous utilisons "uolf-uolf" pour un aboiement très lent

Luno
Italie

dans les bandes dessinées italiennes, les chiens font "bau bau",
ce n'est pas une diphtongue, lisez juste b- a- u , "a" comme un U de Ursulle et non pas U à l'allemande qui se pronnoncerait "OU" (hope to explain myself) ciao,

rapolina.
Malaisie chez les chinois, les chiens font "Wang Wang" ou "Ou Ou" ou "Wou Wou"
Le coq "Kok Kok Kay"
Les chats font "Mi Mi" or "Miao Miao"

Marvin
Chew
Suède En Suède, les chiens font "Vov Vov",
et donc les enfants les appellent des "vovvar" ou "vovve"

Sarad
NL
Dans les BD flammandes, dear Cyrille, lisez WOEF WOEF (pronnoncez WOUF)....

Gilberte
Germany En Allemand , les chiens font "Wau wau" (prononcez comme "vow" en anglais), ou "Wuff!" (comme "voof" en anglais)
et les enfants les appellent des "Wauwau".
Un chat fait "Miau", un coq "Kickeriki!".
un mouton bèle "Mh!", et non pas "bah" comme en anglais.

Amo
Russie
Dans les B.D. en Russie, les chiens n'aboient pas, ils mordent ;-))

Antov
Russie Oui, ceci n'est pas tout à fait vrai. Les chiens aboient aussi en Russie. Cela donne à peu près "gav-gav" et pour les enfants "av-av".
Dommage que je ne puisse l'écrire en Cyrillique pour vous le montrer. Amitiés -Alyona

Alyona
USA

Cela dépend de quelle part des Etats Unis vient le chien..
Dans le sud, les chiens de chasse font "Wooooof" ou Arrfff or Boow Woow
.and the really cocky ones say cock-a-doodle-do!! LOL

Dana
Iraq
"Les chiens aboient mais la caravane passe"

Iznogood
Roumanie "Les chiens font Hum-Hum Jessica