English
Portraits de Labrador Retrievers
Comme vous, je suis gaga de mes chiens. J'ai des labradors depuis presque 20 ans. Un labrador noir d'abord et aujourd'hui un labrador sable, (les puristes ne disent pas "un labrador blanc"). Voilà leurs portraits et leurs histoires.. Je vous présente aussi un Labrador chocolat, et tous les liens vers les autres labradors présents dans mes tableaux.
Portrait de Labrador noir
Drakkar était mon labrador retriever. Nous avons fait les 400 coups ensemble, tant en battue que plus tard, en chassant la bécasse ou la sauvagine. Le magazine "Bécasse-passion" a publié l'une de nos aventures, où je racontais que mon labrador, outre d'être un excellent retriever, était aussi un extra-ordinaire chien d'arrêt.

Il était normal que j'essaye de faire son portrait. La première difficulté a été de le prendre en photo. Dés qu'il me voyait avec un appareil, il faisait son timide et prenait des postures absolument ridicules. Pour obtenir ce cliché, je l'ai surpris faisant la sieste au soleil. Ayant réglé mon appareil pendant qu'il dormait, j'ai pris plusieurs photos à son réveil, avant qu'il n'ait le temps de réagir.

La deuxième difficulté, et non la moindre, fut alors de peindre un sujet noir en aquarelle. En effet, si vous utilisez le noir de votre boite d'aquarelle, généralement un noir d'ivoire, vous donnerez l'impression d'avoir fait des trous sombres dans votre portrait. Pour y remédier, il faut créer son propre noir en mélangeant un bleu, un rouge et un jaune. Selon les proportions de chaque couleur dans votre mélange, le noir sera plus ou moins violet, vert ou marron. En jouant habilement de ces nuances, vous obtiendrez de magnifiques effets de lumière sur le poil de votre chien.
Ce portrait, d'environ 35x45 cm, est peint avec un pinceau 3/0. Pour les béotiens, cela veut dire qu'un trait de pinceau fait à peu près l'épaisseur d'un cheveu. Vu la densité de noir et étant donné la taille du tableau, cela représente beaucoup de travail.
Si j'y avais réfléchi avant d'attaquer ce portrait, j'aurais peint les pattes de Drakkar, mais quand la tête a été finie, je me suis aperçu que mon papier était trop petit. C'est stupide non ?

Erreur de jeunesse, cela faisait moins d'un an que je m'essayais aux portraits de chiens.

Portrait d'un jeune labrador retriever
Quand Drakkar, mon vieux labrador noir, a commencé a trainer la patte dans nos quêtes de la mythique bécasse, j'ai été voir mon amie Frédérique de Bellescize, qui élève de merveilleux labradors. Comme il manque toujours à un peintre 5 centimes pour faire un franc, nous avons fait un deal et je lui ai peint le portrait des "border collies" de sa fille en échange d'un chiot de labrador. Un joli tableau que vous pourrez admirer à la page "portraits de chiens".
mais mon chien n'est pas mal non plus. Quand il n'était qu'un chiot, mon labrador était si blanc qu'il semblait argenté. Seule le bout de sa queue était teinté d'ocre, comme un pinceau qui aurait trempé dans un encrier de sépia.
Je l'ai appelé "Porte-Plume".
Ce qui est un nom parfait pour un labrador retriever, n'est ce pas ?

"Porte-Plume" a été très jeune dans les marais courrir la sauvagine. J'ai peint un tableau de lui rapportant sa première bécassine,, quand il n'avait que 3 mois.

 

Portrait de mon labrador retriever
Sur ce portrait peint en 2003, mon cher "Porte-Plume" a 4 ans.
En passant votre souris sur l'image, vous pourrez voir un détail de sa tête et du travail du tissu. Si vous êtes peintre, vous imaginez le temps et la patience, nécessaire pour peindre ce tissu à carreaux. Lorsque l'ensemble du fauteuil a été peint, toutes les lignes absolument impeccables, il m'a fallu recouvrir mon aquarelle derrière le chien avec un "jus" sale pour redonner du flou à l'arrière-plan, créer de l'ombre et donner de la profondeur à l'ensemble. J'ai eu très peur de gacher l'ensemble du tableau, mais ... ouf! Cela a parfaitement réussi.
Si vous regardez le fond verdatre, derrière le fauteuil, c'est un mélange d'aquarelle, salie avec de l'encre de chine. Un truc que j'utilise parfois pour opacifier les fonds, "éteindre la lumière du papier", et ainsi donner plus de relief à mes premiers plans.

"Porte-Plume" est assis dans ce fauteuil sur ordre, parce que je savais que cela ferait une merveilleuse photo. Mais il n'est pas à l'aise, car pendant la semaine précédente, je lui avais interdit de s'approcher du fauteuil. Quelqu'un l'appelle du dehors où il préfèrerait aller jouer.
Entre le portrait de Martino, peint à mes débuts en 98 et celui-ci 5 ans plus tard, l'évolution est manifeste quand on regarde les détails.
La leçon du vieux maître
Quitte a chagriner certains, je vais vous raconter une belle histoire de retrievers.
Porte-Plume était un chiot de 4 mois à peine, lorsque lors d'une chasse au marais de Martigny, l'un de mes amis me demande de retrouver une bécassine tombée dans des roseaux très sales. J'envoie mon vieux labrador, Drakkar, à sa rescousse. Avant de se mettre en quête, Drakkar se retourne vers "Plume" et lui dit les yeux dans les yeux:
"Regarde bien, gamin, et instruis toi". Puis ayant repéré mon ami chasseur, il entame un large cercle autour de lui, truffe haute pour prendre le vent. Soudain, une risée lui porte l'odeur de la bécassine. Sa tête s'est brusquement tournée vers l'intèrieur du cercle, son corps s'est figé un instant, avant que prudemment, il ne "coule" de quelques pas. Là, il s'est arrété, queue raide et truffe tendue. La bécassine était devant lui.
Plume, assis sur son derrière, n'en avait pas raté une miette. Voyant son professeur à l'arrêt, il se lève, prend le cercle en suivant les traces de Drakkar, pas à pas. Arrivant là où Drakkar a senti l'effluve de la bécassine, il l'imite, levant la truffe au vent, mais sans rien sentir parce qu'il était trop court sur pattes, mais il tourne à son tour et se retrouve derrière son professeur toujours immobile à l'arrêt. Sans même plier les pattes, le chiot passe alors entre les pattes de Drakkar et se glisse sous son ventre. Lorsque sa tête est sous celle de Drakkar, il donne un grand coup de museau vers le haut, pour que sa truffe prenne la place de celle du vieux labrador. Et là, soudain, il perçoit l'odeur de l'oiseau. Tout son corps se tend et se fige, et il prend l'arret à son tour. Le vieux labrador noir et le jeune chiot blanc sous lui, immobiles comme des statues. Une image inoubliable. Cette vision magique fut de courte durée. L'instant d'après, le chiot turbulent bondissait et en quatre sauts de ses courtes pattes, il se ruait sur l'oiseau pour voler toute la gloire du rapport à son professeur. Imaginez combien il pouvait être fier, quand il est sorti des roseaux, la queue dressée en panache, la tête haute, la bécassine délicatement tenue dans sa gueule. Il a défilé devant chacune des personnes présentes, pour montrer qu'il était un retriever à part entière. Vous qui connaissez les chiens et leurs maîtres, vous pensez bien que j'étais fier comme Artaban, d'avoir un chiot aussi précoce.
La morale de l'histoire, c'est qu'il ne faut pas attendre d'avoir perdu son vieux compagnon pour lui donner un successeur. Vous adoucirez ses vieux jours en lui offrant la joie d'enseigner tout ce qu'il a appris en une vie de chien, et vous assisterez à des scènes extraordinaires comme celles-ci.
Si les histoires de chasse vous interessent, vous en trouverez quelques unes à la rubrique "récits illustrés"
Etude du comportement du labrador chassant
Un labrador n'est pas seulement un chien de salon, c'est aussi un chien de chasse. pour ceux que cela interesse, voilà une étude des attitudes du labrador chassant la bécassine des marais et la bécassine sourde. Suivez le lien, ou cliquez sur les images.
 
Portrait d'un Labrador Chocolat
Je n'ai peint que deux fois des labradors chocolat. Les deux fois pour le même client. Le premier portrait représentait deux enfants jouant par terre avec leur chien, c'était ses petits enfants. Le deuxième représente le portrait de sa belle-fille avec son chien. Je devais faire un portrait au crayon, mais les yeux du chien et de cette jeune femme étaient si interessants que j'en ai fait une aquarelle.
L'idée de base était de fondre la chevelure dans un fond chocolat en harmonie avec la robe du labrador.. mais je n'ai pas pu aller au bout parce que plus le fond était dense, plus la jeune fille semblait pale. C'est une bonne idée mais peut être pour un dessin à l'encre.

Trois details interessants:

- même regard

- même reflets entre chandail et truffe


- même design dans leurs bijoux

Le Labrador en Ecosse
J'ai peint ce chien sur commande pour le client d'une galerie. Le propriétaire, grand chasseur et pêcheur, devait pouvoir reconnaitre chaque coin de la rivière dans le lointain, où il aimait pêcher la truite. Sur l'original qui était assez grand, vous auriez presque pu voir sauter les truites

Progrès dans le décor qui est moins monastique que plus haut

Les Labradors dans mes tableaux de chiens
Après ces quelques portraits de chiens, je vous présente mes "tableaux de chiens". Le décor construit comme une nature morte, présente la passion du maître. Là aussi, apparaissent de temps à autres quelques labradors. Je vous recommande de suivre la visite dans l'ordre.
Histoires de chasse illustrées
1) Arrêt sur images
1) Une fermeture extra-ordinaire
2) Mimétisme
Reliez votre site de Labrador au Musée du Chien