Sommaire
Page 1 Lecon d'aquarelle _Page2 Page 2

leçon de peinture : conseils, trucs et astuces d'un peintre professionnel

Apprendre à peindre un portrait hyper-réaliste
Auteur: Cyrille_Jubert,

Passons aux choses sérieuses. Comme les yeux de plume n'ont pas beaucoup d'interet didactique sur cette photo, je les ai rapidement mis en place avant d'attaquer les masses du corps, en nuances de "blancs".

Peindre le corps

Comme pour mon étude de blancs, j'ai préparé un mélange de cobalt, d'ocre et de magenta.
Dans l'assiette du bas, le mélange est très dilué.

Les pinceaux sont en "petit gris" taille 5 et 3.

Deux verres, l'un pour laver mon pinceau, l'autre pour peindre avec de l'eau pure de tout pigment.

Ci dessus, 5 phases assez rapides.

Je mouille une large zone, délimitée par des zones de lumière.
Ensuite je pose mes pigments en essayant d'être léger dans les zones claires et plus dense dans les zones d'ombres.
Si je veux marquer une zone plus claire, comme le tibia saillant sous la peau, je vais aspirer l'humidité et les pigments avec mon plus gros pinceau.
C'est une méthode que j'emploie souvent.

Alors que le papier séche, je peux donner en quelques coups de pinceaux rapides des indications sur le sens du poil.
Sur ce gros plan, vous constaterez que cette sous couche reste assez grossière.


L'ombre à l'intèrieur de la cuisse est peinte avec le même jus extrêmement dense. Cette zone sombre me permettra de mieux graduer mon échelle de "valeurs".

Une fois, le corps grossièrement dégrossi,
je peux attaquer le travail du poil en détail, que je vais commencer par la tête.

Page 3