sommaire
Portrait du caniche au crayon

Je n'ai jamais eu une passion pour les caniches, mais j''adore ce dessin au crayon.
Regardant la photo du chien, cela me semblait impossible de rendre ces boucles, ces ondulations et l'incroyable enchevètrement de ces poils soyeux. Je suis resté perplexe devant ma feuille blanche plusieurs heures.... Totalement découragé, et parce que je savais que c'était impossible, j'ai renoncé à faire un dessin élaboré. Mais puisque j'avais une feuille blanche devant moi et un crayon dans la main, je me suis mis à crayonner, à gribouiller tout en téléphonant. Penser à autre chose m'a débloqué et j'ai juste laissé ma main s'amuser sur le papier. Le téléphone a duré un certain temps !
Quand j'ai raccroché, le portrait du caniche était sorti de la feuille comme par enchantement. Les boucles et les ondulations y étaient, je n'ai eu qu'à renforcer les ombres, multiplier les poils... c'est quand même au final quelques dizaines d'heures de travail et quelques crayons taillés jusqu'à ce qu'ils soient trop petits pour servir. N'oubliez pas, que la photo du tableau a effacé tous les crayons "H", les gris les plus doux.

Quand j'ai livré le portrait du caniche, les propriétaires étaient ravis mais cette cochonnerie de chien, défendant son territoire contre les intrus, m'a mordu la main jusqu'au sang. Décidément, je n'aime pas les caniches, mais quel beau sujet à dessiner.

J'avais fait une photocopie du dessin que j'avais encadrée avec la même baguette que l'original pour pouvoir l'exposer. Le propriétaire, voyant ma copie au mur à une exposition, m'a fait un coup de parano. Il était persuadé que je lui avais donné le "faux". Il a fait 100 km pour aller chercher son tableau et le comparer à la photocopie, et il ne voyait pas la différence, qui pourtant était criante !!! Le papier de l'original est blanc, très épais. Les traits de crayons sont gris pleins de nuances alors qu'ils sont noirs sur la photocopie.
M'enfin ! comme dirait Gaston. Faut faire avec ! ... avec diplomatie, s'entend !
Parfois je me surpasse, je m'étonne, je m'interloque ...
Oui, ce coup-là, je n'ai pas mordu mon client, Dieu sait s'il le méritait

A gauche, Le portrait d'un westie.


je vous montre un autre dessin extra-ordinaire
ce berger picard à droite


> > Suivez le Guide